Les Années Charlie 1969-2004 – François Cavanna et Philippe Val

Les Années CharlieTitre Original : Les Années Charlie 1969-2004
Genre :
 
BD, politique, littérature française
Auteur : François Cavanna et Philippe Val
Année :  2004
Nombre de pages : 145

Résumé : Pas très dur de résumer, il s’agit ici d’égrener la vie de l’hebdo depuis sa naissance sur les cendres d’Hara-Kiri, de contextualiser un peu les dessins présentés pour chaque année.

Ce que j’ai aimé : Le format du livre 25×34 cm. Je n’avais jamais lu un livre de cette taille : du coup, j’avais l’impression que le monde était grand et que je redevenais petite. Ça tombe bien, j’ai emprunté ce livre à la biblio pour me retrouver, non pas en enfance, mais à la fin de mon adolescence, période où j’étais lectrice assidue du journal. Le fait que l’édition date de 2004, donc « Avant » redonne au journal sa légèreté, son humour pipi-caca et son côté incisif-doigt-dans-la-plaie-purulente. Rien n’est idéalisé et pas de pleurnicheries, ni de sacralisation. J’ai aussi pu refermer une page sur Charlie, ce journal que j’avais tant aimé, mais qui correspond à une de mes époques. J’ai pu voir qu’ils n’avaient jamais changé d’un iota, c’est juste moi ainsi que le monde qui m’entoure qui a changé. Bref, à lire un après-midi pluvieux sous un plaid avec un bon café, ou pour passer le temps à #NuitDebout, qui sait.

Ce que je n’ai pas aimé : J’en ai chié sur la première moitié : un manque de contexte politique (pour les années 60-70 surtout). Il y a sur certaines planches également trop de dessins, ce qui les rend rikiki et assez illisibles.

Note : 2/5

DianaCagothe

L’Epée de feu – Le Trône de Fer 7 – George R.R. Martin

l'épée de feuTitre Original : Song of Ice and Fire, book 3 : A Storm of Swords
Genre :
 
roman, fantasy, politique, médiéval fantastique, littérature américaine
Auteur : George R.R. Martin
Année :  2002
Nombre de pages : 374

Résumé : La guerre continue, les Sept Couronnes sont toujours exsangues et personne ne se dégage pour mettre de l’ordre dans tout ça. Heureusement, on voit que Daenarys prépare son retour, bien comme il faut. Elle prend vraiment de l’importance, en conquérant une belle grosse armée à coup de maligneries et sans trop de pognon. De l’autre côté, chez les Stark, la situation est toujours moisie au possible : Bran parcourt monts et vaux pour vivre son grand voyage initiatique, Arya essaie de survivre avec ses compagnons d’infortune, Robb, victorieux sur le terrain, continue à voir l’étau se resserrer sur l’échiquier politique, et Sansa continue sa plongée dans l’enfer de sa prison dorée construite par les Lannister. Quant à Jon, sa mission d’infiltration prend de plus en plus la tournure de la trahison et l’éloigne de plus en plus de ses frères noirs.

Ce que j’ai aimé : On arrive peu ou prou à la moitié du cycle publié. La situation est tendax, c’est le climax. Ce tome redonne un peu envie de connaître la suite.

Ce que je n’ai pas aimé : On a toujours du mal à voir la suite se dessiner. Il faudrait un nouveau fuckin’ événement qui ferait bouger tout ça.

Note : 3/5

DianaCagothe

Intrigues à Port-Réal / Les Brigands – Le Trône de Fer 6 – George R.R. Martin

Intrigues à Port-RéalTitre Original : Song of Ice and Fire, book 3 : A Storm of Swords
Genre :
 
fantasy, littérature américaine, médiéval fantastique, politique, roman
Auteur : George R.R. Martin
Année :  2000
Nombre de pages : 345

Résumé : La bataille est finie, et contre toute attente, la flotte de Stannis est défaite, surtout grâce aux idées machiavéliques de Cersei et de Tyrion, mais ce ne sera pour leur plus grand bonheur. Eh oui, papa Tywin est là pour prendre les choses bien en main et régner, à défaut d’être sur le Trône de Fer, d’une main de fer. Le royaume tente tant bien que mal de se composer une nouvelle face, ou au moins de reprendre des forces, pour rebâtir un nouvel échiquier politique. Davos, le chevalier Oignon, se donne un but dans la vie. Chez les Stark, ça sent le sapin, sauf pour Sansa qui voit une lueur d’espoir quand l’union de Joffrey et de Margaery Tyrell se concrétise (mais il ne faut pas oublier que cette famille a un karma de shit). On passe aussi un peu plus de temps de l’autre côté du Mur, avec les Autres, et on fait enfin connaissance avec Mance Rayder, ce frère noir félon.

Ce que j’ai aimé : Ce tome est assez court, et un nouvel échiquier se met en place. Il a au moins le mérite de nous donner envie de continuer. L’univers est vraiment très très bien, c’est le point fort de la saga.

Ce que je n’ai pas aimé : Quand est-ce que ça avance? Quand est-ce qu’il se passe un truc bien pour les Stark?

Note : 4/5

DianaCagothe

L’invincible Forteresse – Le Trône de Fer 5 – George R.R. Martin

L'invincible ForteresseTitre Original : A Clash of Kings
Genre :
 
fantasy, littérature américaine, médiéval fantastique, politique, roman
Auteur : George R.R. Martin
Année :  1999
Nombre de pages : 351

Résumé : Renly décédé, une partie des troupes se rallie à Stannis. Robb n’étant pas pour l’instant une menace, même s’il a remporté quelques victoriettes, Stannis Baratheon va se lancer dans la bataille contre Joffrey et attaquer Port-Réal. Tout devient déliquescent, heureusement Tyrion et son imagination, ainsi que son courage sont un atout précieux pour les Lannister. De son côté, Theon Greyjoy, en quête de gloriole et pour espérer conquérir un tant soi peu le coeur de fer de son papa, va mener une prise pathétique de Winterfell, et se mettre à dos et ceux qui l’ont vu grandir et sa patrie. Quant à Daenerys, elle est encore embourbée dans sa tentative de redorer le blason familial : on n’en veut qu’à ses nichons et ses dragons. Jon, lui, poursuit sa quête au-delà du Mur.
Et les mères, Cersei et Catelyn, celles qui ont le pouvoir, sont encore trop aveuglées par l’amour filial pour prendre de justes décisions.

Ce que j’ai aimé : Enfin! La grande baston, ce qu’on attendait tant!

Ce que je n’ai pas aimé : Dommage qu’elle soit quasiment éludée. Bien des choses se mettent encore en place, encore au bout de ce cinquième tome. Fin de la deuxième intégrale, j’avoue que je suis un peu essouflée. J’espère que ça va repartir un peu.

Note : 2/5

DianaCagothe

L’Ombre Maléfique – Le Trône de Fer 4 – George R.R. Martin

L'Ombre MaléfiqueTitre Original : Song of Ice and Fire, book 2 : A Clash of Kings
Genre :
 
fantasy, roman, politique, littérature américaine, médiéval fantastique
Auteur : George R.R. Martin
Année :  1999
Nombre de pages : 352

Résumé : Le puzzle politique continue à se mettre en place, voire la baston commence.Chez les Stark, Catelyn continue de faire en sorte que son pauvre Robb, qui a grandi d’un coup en se retrouvant propulsé Roi du Nord, puisse assumer ses fonctions et faire art de toute sa diplomatie possible pour lui. Arya, continue sa route en tant que petit mec et essaie de s’en sortir. Quant à Bran, le jeune infirme, il commence à faire d’étranges rêves de loups la nuit, si bien qu’il a de moins en moins envie de se réveiller dans son corps meurtri le matin. Sansa, quant à elle, essaie de garder le minimum de dignité qu’il lui reste, en résistant à sa manière, en Lady, aux humiliations et aux souffrances constantes que lui inflige son cruel promis Joffrey.
Le focus est également mis sur d’autres personnages annexes, comme Theon Greyjoy, qui tente de retrouver une place chez lui, après avoir été une dizaine d’années un otage des Stark, ou comme Davos, le chevalier oignon, serviteur du prétendant au Trône, Stannis, le frère de Robert Baratheon. D’ailleurs, les frères Baratheon restants, Stannis le vieil aigri, et Renly, le jeune playboy, en prétendant tous les deux au trône, divisent leurs forces contre les Lannister, qui eux, de leur côté, continuent à faire ce qu’ils peuvent pour maintenir le pouvoir et la couronne qu’ils viennent juste d’acquérir. Pendant ce temps-là, la nouvelle religion de Stannis, et sa « grande prêtresse » commencent à prendre de plus en plus de place, et d’étranges choses commencent à arriver.
Daenerys de son côté, essaie de s’en sortir dans son périple avec ses dragons.

Ce que j’ai aimé : Ah, il commence enfin à se passer des trucs! Bon, j’ai été plus enthousiasmée par ce tome. Le personnage de Daenarys commence à prendre de l’ampleur, Tyrion ne me déçoit toujours pas. En ce qui concerne les Stark, bon, ben ils n’ont vraiment pas de chance, ils sont en pleine fin de race. La tension commence à monter d’un cran. J’ai lu ça vite fait bien fait!

Ce que je n’ai pas aimé : Pour une fois, je n’ai pas grand chose à redire, je suis enfin dedans!

Note : 4/5

DianaCagothe