Cathares – Les Racines de l’Ordre Noir 2 – Patrick Weber

catharesGenre :  roman, historique, Cathares, littérature belge
Auteur : Patrick Weber
Année :  2008
Nombre de pages : 386

Résumé : 1952, la guerre est terminée. Notre ami Pierre Le Bihan, après avoir goûté à l’aventure, s’emmerde profondément à essayer d’enseigner l’histoire et n’arrive pas à oublier sa petite belette. Et puis, un coup de fil mystérieux d’une certaine Philippa, semblant venir tout droit du XIIe siècle, est la petite goutte qu’attendait Le Bihan pour se tirer de sa vie de merde. Direction : l’Ariège. Il va se mettre en quête, comme bien d’autres avant lui, du trésor des Templiers. Bon ben, forcément, ses recherches se heurtent au mutisme de la population locale : ah, l’Ariège. Quand même, il réussit à marcher sur les traces de ses copains les SS, en remontant le parcours d’Otto Rahn, qui avait pas mal déblayé le bouzin. Comme Le Bihan aime l’aventure, il va en avoir en retrouvant des membres de sa famille et en fricotant avec une néo-confrérie Cathare.

Ce que j’ai aimé : Ça se lit très vite, c’est sans prétention et c’est rigolo, si on aime les thrillers de musée (le suspense qui se mixe avec l’histoire, comme le Da Vinci Code)

Ce que je n’ai pas aimé : C’est un peu moins tripant que le premier tome.

Note : 3/5
DianaCagothe

Vikings – Les Racines de l’Ordre Noir 1 – Patrick Weber

VikingsGenre :  roman, historique, vikings, littérature belge
Auteur : Patrick Weber
Année :  2006
Nombre de pages : 320

Résumé : Ça se passe en 1944, les SS commencent à sentir que va falloir donner un coup de collier s’il faut faire perdurer le Reich. Vu que militairement, ça pue sévère, il va falloir trouver une autre solution. Donc ils se disent qu’ils faut prouver qu’ils sont bien les dignes descendants des Vikings et récupérer l’Anticroix (enfin le marteau de Thor, quoi). Donc il vont farfouiller dans l’histoire normande et s’intéressent à Rollon, le premier Duc de Normannie, le viking qui en a eu ras-le-cul de voguer par monts et par vaux et de crever la dalle, qui a passé un marché avec le roi de France pour garder un bout de terrain puis bouter les autres vikings qui viendraient chatouiller la Frônce. En parallèle, la Résistance embauche Pierre Le Bihan, une petit archéologue un peu malin mais flipette à souhait pour contrecarrer les plans des méchants.

Ce que j’ai aimé : Il y a le roman (l’histoire des vikings) dans le roman (Les nazis). Ça se lit très vite et puis on a envie de savoir qui c’est qui gagne dans les deux histoires. C’est un bon roman pour embarquer dans le train, à apporter sur la plage ou pour naviguer dans les eaux erratépiennes. La couv’ est scandaleuse et racoleuse à souhait, n’est-ce pas?

Ce que je n’ai pas aimé : J’ai peur que ça s’oublie aussi vite que ça se lit.

Note : 4/5

DianaCagothe