Etoiles, garde à vous! – Robert A. Heinlein

Posted on

etoilesgardeavousTitre Original : Starship troopers
Genre :
 
roman, science-fiction, space opéra, militaire, littérature américaine
Auteur : Robert A. Heinlein
Année :  1959
Nombre de pages : 320

Résumé : On est dans un futur lointain en pleine guerre avec des extraterrestres : les « squelettes » et les « punaises ». L’histoire, écrite à la première personne, raconte la vie militaire de Johnnie Rico de son entrée à l’armée et des échelons qu’il gravit. L’action est omniprésente y compris dans sa période d’instruction. Cette guerre est localisée un peu partout dans la galaxie, on a donc quelques passages dans les vaisseaux spatiaux mais notre héros étant dans l’infanterie mobile, les passages sont brefs et l’auteur nous fait plutôt vivre l’action sur la Terre et les planètes.

Ce que j’ai aimé : Le bouquin est parfaitement écrit, il se lit très vite.

Ce que je n’ai pas aimé : L’auteur se sert de ce livre pour exprimer sa vision militariste et politique et n’a pas, à mon sens, su noyer cela dans une histoire lisible. On aurait pu lire un discours politique, ça aurait quasiment été pareil. Les chapitres s’enchaînent thématique par thématique : l’éducation, l’anticommunisme, la citoyenneté, … et une fois le livre refermé on se dit que son objectif est rempli mais qu’il aurait mieux fait d’en faire un cycle de dix bouquins avec une vraie histoire tout en disséminant sa vision du monde un peu comme dans le cycle Honor Harrington. En plus, Johnnie Rico semble être sans âme, certes, il kiffe une meuf mais on ne la voit jamais, j’aurais par exemple bien aimé savoir si ça lui faisait des papillons dans le ventre de penser à elle.

Note : 2/5

Tristan


Invulnérable – Par delà la frontière 2 – Jack Campbell

Posted on

invulnerableTitre Original : Invincible
Genre :
 
roman, science-fiction, space opéra, militaire, littérature américaine
Auteur : Jack Campbell
Année :  2012
Nombre de pages : 448

Résumé : La flotte de Black Jack rencontre finalement non pas une espèce mais trois : les Enigmas – oui ça, on savait déjà – Les « vachours » et les « lousaraignes » et va tenter de savoir qui est avec qui parce qu’en plein territoire loitain et ennemi, vaut mieux pas trop s’attirer d’ennuis. Manque de bol pour Geary – mais pas pour nous – va y avoir de la baston, des stratégies bien conçues et surtout bien poignantes.  

Ce que j’ai aimé : quand on aime la recette de la flotte perdue, on ne s’en lasse pas d’en avoir encore.

Ce que je n’ai pas aimé : les extraterrestres viennent plus d’un monde onirique : les « vachours » sont des ruminants qui ressemblent à des ours et les « lousaraignes » sont des grosses araignées avec des poils de loup.  On a du mal à rester accroché à un univers de guerre militaire et on se demande si l’auteur ne nous fait pas une blague. 

Note : 3/5

Tristan


Intrépide – Par delà la frontière 1 – Jack Campbell

Posted on

intrepideTitre Original : Dreadnaught
Genre :
 
roman, science-fiction, space opéra, militaire, littérature américaine
Auteur : Jack Campbell
Année :  2012
Nombre de pages : 415

Résumé : Le cycle précédent « La flotte perdue » se termine par le retour de Black Jack Geary. Un retour pas vraiment triomphal puisqu’il est soupçonné d’organiser un coup d’état. Vous connaissez bien notre héros préféré et savez bien qu’il n’en est rien. Le nouveau cycle démarre donc sur un fond de tension politique, ses compagnons de première heure sur le point d’être arrêtés (ben oui, juste au cas où hein !) et Tanya (avec qui il est maintenant marié) est comme à son habitude prête à casser la baraque pour défendre son n’amoureux. Black Jack – toujours trop fort – réussi à apaiser les tensions et on lui confie la mission de repartir pour observer et établir un lien avec les Enigmas. Il repart donc et on kiffe un max.

Ce deuxième cycle est exactement sur le même ton que le premier, l’auteur ne nous a pas resservi un plat froid histoire de se remplir les poches et ça on apprécie vraiment. Le fait qu’il ait mis – quasiment – les mêmes protagonistes est un plaisir, on attaque donc en terrain connu et on veut en savoir plus.

Ce que j’ai aimé : le plat est resservi mais encore plus chaud, on ne s’en lasse pas.

Ce que je n’ai pas aimé : rien 

Note : 4/5

Tristan


La disparue de l’enfer – Honor Harrington 8 – David Weber

Posted on

honor-harrington,-tome-8-2---la-disparue-de-l-enfer-140728-250-400Titre Original : Echoes of Honor
Genre :
 
roman, science-fiction, space opéra, militaire
Auteur : David Weber
Année :  1998
Nombre de pages : 496 (tome 1) et 448 (tome 2)

Résumé : Honor Harrington a été capturée par les Havriens et est exécutée – du moins c’est ce que les vidéos de propagande montrent et le domaine Harrington cherche un successeur.

Je ne vous en dirais pas plus, j’ai, au bout de 100 pages, refermé le bouquin, il ne se passe désespérément rien. Alors oui, on entend parler d’un nouveau vaisseau super cool de la flotte mais on attend qu’il veuille bien décoller et, ça parle, ça parle, ça parle …

Ce que j’ai aimé : Les très nombreux détails dans les discussions entre protagonistes qui permet à un fanboy de mieux connaître l’univers. 

Ce que je n’ai pas aimé : Le genre space opéra militaire n’est pas respecté – où sont passés les militaires et les voyages spatiaux ? – , David Weber s’éloigne que ce qu’il fait de mieux et on s’ennuie à mourir. 

Note : 1/5

Tristan


Le vieil homme et la guerre – Le vieil homme et la guerre 1 – John Scalzi

Posted on

levieilhommeetlaguerreTitre Original : Old man’s war
Genre :
 
roman, science-fiction, space opéra, militaire
Auteur : John Scalzi
Année :  2005
Nombre de pages : 265

Résumé : Le vieil homme et la guerre nous raconte l’engagement d’un homme de 75 ans dans l’armée. A cette époque, l’homme a colonisé un certain nombre de planètes et a pactisé ou est en guerre avec des populations extraterrestres. Cet homme va se retrouver à commander une troupe militaire et à élaborer des stratégies de batailles sur le terrain. L’action est bien écrite, les protagonistes sont attachants et les scènes crédibles.

Contrairement aux autres romans SF space op militaires, l’auteur ne fait pas passer par ce roman des messages sur sa vision de la société : il n’est pas question ici de management d’équipe ni de féminisme ou de politique. L’histoire est vraiment centrée sur cet homme, ses sentiments et les relations qu’il va se faire au sein de son activité militaire. Le roman peut paraître donc plat du fait d’un manque d’engagement de la part de l’auteur sur les sujets clés du genre mais en réalité, c’est par ce style que le côté « tranche de vie » ressort et reste quand même agréable à lire.

Un détail m’a déplu ans ce livre : le « saut »  ne correspond pas au voyage interstellaire mais au voyage entre plusieurs dimensions. Ce qui m’a déplu est qu’à chaque fois que l’auteur en parle, il utilise le même champ lexical et les mêmes références que le saut traditionnel qui consiste à voyager en vitesse supraluminique dans l’espace. Je dois être bourré de principes mais je trouve que ce détail affecte le réalisme du livre.

Ce que j’ai aimé : Le style d’écriture « tranche de  vie ».

Ce que je n’ai pas aimé : Le côté un peu « plat » du roman.

Note : 3/5

Tristan