L’invincible Forteresse – Le Trône de Fer 5 – George R.R. Martin

L'invincible ForteresseTitre Original : A Clash of Kings
Genre :
 
fantasy, littérature américaine, médiéval fantastique, politique, roman
Auteur : George R.R. Martin
Année :  1999
Nombre de pages : 351

Résumé : Renly décédé, une partie des troupes se rallie à Stannis. Robb n’étant pas pour l’instant une menace, même s’il a remporté quelques victoriettes, Stannis Baratheon va se lancer dans la bataille contre Joffrey et attaquer Port-Réal. Tout devient déliquescent, heureusement Tyrion et son imagination, ainsi que son courage sont un atout précieux pour les Lannister. De son côté, Theon Greyjoy, en quête de gloriole et pour espérer conquérir un tant soi peu le coeur de fer de son papa, va mener une prise pathétique de Winterfell, et se mettre à dos et ceux qui l’ont vu grandir et sa patrie. Quant à Daenerys, elle est encore embourbée dans sa tentative de redorer le blason familial : on n’en veut qu’à ses nichons et ses dragons. Jon, lui, poursuit sa quête au-delà du Mur.
Et les mères, Cersei et Catelyn, celles qui ont le pouvoir, sont encore trop aveuglées par l’amour filial pour prendre de justes décisions.

Ce que j’ai aimé : Enfin! La grande baston, ce qu’on attendait tant!

Ce que je n’ai pas aimé : Dommage qu’elle soit quasiment éludée. Bien des choses se mettent encore en place, encore au bout de ce cinquième tome. Fin de la deuxième intégrale, j’avoue que je suis un peu essouflée. J’espère que ça va repartir un peu.

Note : 2/5

DianaCagothe

L’Ombre Maléfique – Le Trône de Fer 4 – George R.R. Martin

L'Ombre MaléfiqueTitre Original : Song of Ice and Fire, book 2 : A Clash of Kings
Genre :
 
fantasy, roman, politique, littérature américaine, médiéval fantastique
Auteur : George R.R. Martin
Année :  1999
Nombre de pages : 352

Résumé : Le puzzle politique continue à se mettre en place, voire la baston commence.Chez les Stark, Catelyn continue de faire en sorte que son pauvre Robb, qui a grandi d’un coup en se retrouvant propulsé Roi du Nord, puisse assumer ses fonctions et faire art de toute sa diplomatie possible pour lui. Arya, continue sa route en tant que petit mec et essaie de s’en sortir. Quant à Bran, le jeune infirme, il commence à faire d’étranges rêves de loups la nuit, si bien qu’il a de moins en moins envie de se réveiller dans son corps meurtri le matin. Sansa, quant à elle, essaie de garder le minimum de dignité qu’il lui reste, en résistant à sa manière, en Lady, aux humiliations et aux souffrances constantes que lui inflige son cruel promis Joffrey.
Le focus est également mis sur d’autres personnages annexes, comme Theon Greyjoy, qui tente de retrouver une place chez lui, après avoir été une dizaine d’années un otage des Stark, ou comme Davos, le chevalier oignon, serviteur du prétendant au Trône, Stannis, le frère de Robert Baratheon. D’ailleurs, les frères Baratheon restants, Stannis le vieil aigri, et Renly, le jeune playboy, en prétendant tous les deux au trône, divisent leurs forces contre les Lannister, qui eux, de leur côté, continuent à faire ce qu’ils peuvent pour maintenir le pouvoir et la couronne qu’ils viennent juste d’acquérir. Pendant ce temps-là, la nouvelle religion de Stannis, et sa « grande prêtresse » commencent à prendre de plus en plus de place, et d’étranges choses commencent à arriver.
Daenerys de son côté, essaie de s’en sortir dans son périple avec ses dragons.

Ce que j’ai aimé : Ah, il commence enfin à se passer des trucs! Bon, j’ai été plus enthousiasmée par ce tome. Le personnage de Daenarys commence à prendre de l’ampleur, Tyrion ne me déçoit toujours pas. En ce qui concerne les Stark, bon, ben ils n’ont vraiment pas de chance, ils sont en pleine fin de race. La tension commence à monter d’un cran. J’ai lu ça vite fait bien fait!

Ce que je n’ai pas aimé : Pour une fois, je n’ai pas grand chose à redire, je suis enfin dedans!

Note : 4/5

DianaCagothe

La Bataille des Rois – Le Trône de Fer 3 – George R.R. Martin

La Bataille des RoisTitre Original : Song of Ice and Fire, book 2 : A Clash of Kings
Genre :
 
fantasy, roman, politique, littérature américaine, médiéval fantastique
Auteur : George R.R. Martin
Année :  1999
Nombre de pages : 416

Résumé : De bataille, pour l’instant, il n’en sera rien. C’est juste la crise qui se réveille dans les Sept Royaumes. Baratheon a fait pschitt, et Joffrey, son fils et successeur, est bien trop blond pour que ça soit honnête. Les frères de Robert, chacun de son côté, commencent à se dire que la couronne irait bien sur leur tête.
Pendant ce temps-là, à Port-Réal, le peu de Stark qu’il reste sont dans la survie. Arya, tellement garçon manqué, réussit à se faire embarquer pour le Mur et sauver sa peau. Sansa, prisonnière d’elle-même et des Lannister, apprendra la survie à ses dépens. Bran, de son côté, se souviendra et Tyrion… Tyrionnera…

Ce que j’ai aimé : On est dans la Martinade, là où on ne l’attend pas. Plein de petits personnages qui se retrouvent maintenant en lumière. Et enfin, le semblant de puzzle qui commence à se mettre en place.

Ce que je n’ai pas aimé : Le titre trompeur, de bataille, point il n’y aura.

Note : 3/5

DianaCagothe

Tamkan le Paladin – Gabriel Jan

Tamkan le PaladinGenre :  roman, fantasy, science-fiction, littérature française
Auteur : Gabriel Jan
Année :  1981
Nombre de pages : 224

Résumé : Bon, alors, émotion : il s’agit de mon tout premier FNA. Alors c’est quoi FNA? C’est une collection mythique de bouquins de science-fiction, qui se trouvent à la pelle chez les bouquinistes. Pourquoi c’est mon premier? Parce que j’attendais qu’il arrive à moi, et parce que je savais que, quand je commencerais, je ne pourrais pas m’arrêter : poussez les murs, il va y en avoir!
Mais revenons à nos moutons. On est sur Géade, une mystérieuse planète où les gens naissent adultes et son immortels. On ne connaît pas trop grand chose de ce monde, à part qu’il y a du pouvoir et de l’esclavage. Quant au savoir… Tamkan, un esclave un peu costaud et un peu hors du commun, a une chance de pouvoir récupérer sa liberté s’il ramène à Glom-le-Noir le livre de Bhoaz, le livre du savoir. Bon forcément, il se retrouve un peu piégé magiquement, pour s’assurer qu’il reviendra bien à la Montagne Creuse. Le voilà donc parti pour le pays de Brume, avec parfois de vilaines crampes, punition parce qu’il pense à mal de son maître. Il se fait attaquer par des voleurs, et après les avoir joliment massacré, en épargne le dernier pour en faire son compagnon de route (pour l’aventure).

Ce que j’ai aimé : Ca se lit hyper vite, c’est hyper fluide, agréable. Un vrai roman de plage, c’est les vacances, profitez-en! En plus, ce roman de fantasy vire à la SF sur la fin, c’est vraiment bien.

Ce que je n’ai pas aimé : Au départ, j’ai vraiment eu peur. On sent bien la littérature cheap, écrite à la chaîne.

Note : 4/5

DianaCagothe

Le Donjon Rouge – Le Trône de Fer 2 – George R.R. Martin

Le Donjon RougeTitre Original : A Game of Thrones
Genre :
 
fantasy, roman, politique, littérature américaine
Auteur : George R.R. Martin
Année :  1996
Nombre de pages : 541

Résumé : Il n’est pas facile d’être Main du Roi, mais quand, en plus, on n’aime pas trop mouiller la chemise dans les saloperies des sept couronnes, on sent que la situation va être compliquée. Et si comme Ned Stark, tu enquêtes sur ce qu’a découvert Jon Arryn, la précédente Main, tu commences à sentir que ça pue du Luke Skywalker. Et autour de Ned, le roi Baratheon part de plus en plus en live, s’adonne de plus en plus à la fanfaronnade et à la beuverie, Cersei, resserre de plus en plus le filet. Et puis Catelyn, la femme de Ned, découvre que ce serait le Lutin qui aurait commandité l’attentat contre son fils Bran, et le fait donc prisonnier. Vous l’aurez compris, tout ça, ça met le feu aux poudres et le Donjon Rouge ne va jamais si bien porter son nom.

Ce que j’ai aimé : Ah, il se passe enfin quelque chose dans ce tome, on rentre enfin dans le vif du sujet. Et comment que ça va basculer. L’univers qu’on avait eu le temps de découvrir dans le premier tome va complètement basculer. Il ne faut pas trop s’attacher aux personnages, vous risquez de les voir crever. Mais ça rend tout ça bien excitant, parce que du coup, on devine que Martin ne va pas hésiter à sortir des sentiers battus.

Ce que je n’ai pas aimé : Rien, vive la suite!

Note : 5/5

Plumpy Trash