Rêves Infinis – Joe Haldeman

Rêves InfinisTitre Original : Infinite Dreams
Genre :
 
nouvelles, science-fiction, littérature américaine
Auteur : Joe Haldeman
Année :  1979
Nombre de pages : 155

Résumé : Il s’agit d’un recueil de neuf nouvelles qui vont de la hard science au fantastique; mais toujours un peu mêlé de science-fiction.

  • Contrepoint : Deux hommes naissent au même moment à des endroits différents. Leur vie sera jalonnée de moments parallèles.
  • La révolution Mazel-Tovienne : Comment un juif martien réussit à mettre à mal un consortium international avec quelques feuilles et un caillou.
  • Habeas Mens : Après être revenu mutilé de la guerre, son couple ayant éclaté, doit vendre ses talents pour survivre.
  • La Guéguerre du 2e classe Jacob : Pendant une guerre, une compagnie de soldats a à sa tête le sergent Meldon. Il semble increvable et est le seul a toujours mettre de l’humour dans les situations difficiles.
  • L’Espace d’une Vie : Le Dr. Thorne Harrisson, à la fin de sa vie, fait enfermer son corps dans une capsule et se fait propulser dans l’espace.
  • Le Juré : Un médiocre petit artiste fonctionnaire se fait convoquer pour devenir Juré, c’est-à-dire que son cerveau servira, ainsi que neuf autres à gérer une ville dans les moindres détails.
  • Estivation : Une colonie humaine doit apprendre à survivre, tous les 83 ans, à un cataclysme provoqué par leurs deux soleils, qui ravage la planète entière.
  • Armaja Das : Une vieille gitane jette un sort à un gadjo qui aura des répercussions sur toute la planète.
  • Tricentenaire : On finit par trouver une planète qui serait habitée par des êtres intelligents. Des scientifiques décident de s’y rendre coûte que coûte. Cette nouvelle a reçu le prix Hugo.

Ce que j’ai aimé : Tout d’abord, la diversité de ce recueil. Ensuite, le fait que l’auteur nous préface chaque nouvelle en la resituant dans son contexte d’écriture, ses recherches et ses inspirations. Les trois dernières nouvelles m’ont vraiment plu, par le côté apo-post-apo vraiment original. La première, même si un peu téléphonée, était aussi distrayante, mais moi, j’aime bien les histoires parallèles.

Ce que je n’ai pas aimé : Les nouvelles concernant la guerre ou le retour de la guerre. L’auteur s’est vraiment bien débrouillé, mais c’est un sujet qui ne m’intéresse pas.

Note : 4/5DianaCagothe

Laisser un commentaire