Miss Peregrine et les Enfants Particuliers – Miss Peregrine et les Enfants Particuliers 1 – Ransom Riggs

Miss Peregrine et les Enfants ParticuliersTitre Original : Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children
Genre :
 
roman, jeunesse, fantastique, littérature américaine
Auteur : Ransom Riggs
Année :  2011
Nombre de pages : 432

Résumé : Jacob est un ado américain de base, un peu solitaire. Il fait son premier job d’été dans la chaîne de pharmacies familiales, tant bien que mal, en attendant que les jours s’égrennent. Son grand-père l’appelle souvent. Il commence un peu à péter les câbles, le vieux, mais Jacob l’adorait quand il était gamin, parce qu’il avait plein d’histoires rocambolesques à raconter. En vieillissant, Jacob a arrêté d’y croire, comme on arrête de croire au père Noël. Un jour de folie paranoïaque, Abe, le papet, l’appelle au secours. Jacob court voir s’il va bien et le découvre semi-mourant et tout déchiqueté dans le bois à côté de chez lui. Abe lui sort des phrases énigmatiques, meurt dans ses bras, et quand Jake lève la tête, il aperçoit un des monstres dont lui avait tant parlé son grand-père.

Ce que j’ai aimé : Au départ, la couverture. Ça faisait un moment que cette petite fille m’intriguait, et me faisait penser au sublime film, « Les Autres ». J’ai fini donc par céder à l’appel de mini-sirène et je n’ai pas eu tort. C’est un chouette roman initiatique, un « feel good book », que j’ai dévoré. Bon, j’aurais aimé qu’il soit un peu plus sombre encore et un peu plus torturé, mais je ne savais pas que c’était un roman « jeunesse ». De plus, le roman est jalonné de photos anciennes, à partir desquelles l’auteur a brodé l’histoire. Et ça je trouve que c’est une vraie bonne idée.
Miss Peregrine_photos
Ce que je n’ai pas aimé : Que l’auteur nous foute un tome 2. Ça sent l’exploitation du filon…

Note : 4/5

DianaCagothe

Laisser un commentaire