La carte et le territoire – Michel Houellebecq

La carte et le territoireTitre Original : La carte et le territoire
Genre :
 
 roman, anticipation, littérature française
Auteur : Michel Houellebecq
Année :  2010
Nombre de pages : 428

Résumé : Il y a quelques mois, WC a lu pour moi « Les particules élémentaires« . Grâce aux WC, j’ai enfin trouvé l’inspiration pour lire un livre de Houellebecq… Livre très juste (il met en scène un scientifique du CNRS… entre autres), très bien écrit, mais ULTRA déprimant… Après une brève période de « Houellebecq, c’est pas pour moi », on m’a conseillée la lecture de « La carte et le territoire ». Je ne voulais pas rester sur une mauvaise impression, même si de fait, Houellebecq n’est pas réputé pour être un écrivain comique… Et voilà, c’est lu! Dans ce livre, on parcourt la vie de l’artiste Jed Martin. Il commence sa carrière en tant que photographe, puis bifurque vers la peinture à l’huile. Il mène une vie calme, parfois on a l’impression qu’il observe sa vie, il passe à côté de l’amour et galère franchement dans ses relations avec son père. On aborde le monde de l’art contemporain et la vie mondaine parisienne. De facon complètement inattendue, Jed aide à résoudre une affaire criminelle, puis se retire de la vie publique jusqu’à la fin de sa vie…

Ce que j’ai aimé : Jed Martin invite l’écrivain Michel Houellebecq à rédiger le livret de sa deuxième grande exposition et en profite pour peindre son portrait! L’auteur s’est habilement intégré à son roman et dresse un (auto)portrait très cynique de sa personne. C’est réussi et il y a même des passages très drôles!

Ce que je n’ai pas aimé : Il y a des passages ultra glauques, mais je réalise maintenant que c’est ca qui fait le charme de Houellebecq!

Note : 5/5

DrTomate

Laisser un commentaire