Addiction – Blake Nelson

AddictionTitre Original : Recovery Road
Genre :
 
roman, jeunesse
Auteur : Blake Nelson
Année :  2011
Nombre de pages : 348

Résumé : Encore une histoire de jeunes et de drogues. C’est un peu ma came à moi on dirait, comme si je m’étais toujours imaginée jeune tox, alors que bon, pas vraiment. J’ai sans doute tripoté un peu plus de truc que le commun des mortels, mais jamais à ce point-là. Bon bref, là, j’ai toppé l’histoire de Maddie, une petite ado de 17 ans qui vit le triste monde tragique de la désintoxication. Paf, même pas, la phase sombritude, non : là, on est au bout du chemin. Bon, ben la clinique de désintox, forcément, c’est moche. Elle se fait une super copine, les autres puant trop du slip, et elle se prend de béguin pour Stewart, un toxico maigrichon, avec le look de rock-star-qu’il-est-tellement-trop-beau-que-tout-le-monde-se-retourne-sur-lui.
Chamalove party, ils s’aiment, mais c’est compliqué, tu vois. D’abord, parce qu’elle sort de désintox avant lui. Et puis parce que la Maddie, c’est une bourge plus prout prout tu meurs. Le gamin, lui, c’est un digne descendant de la cassos family. Et comme on est dans un livre pour ado, tout est un « triste monde tragique« . Maddie, elle a la gniaque, elle veut s’en sortir, donc elle s’accroche à donf’ à l’école. Pour Stewart, c’est plus compliqué. Comment leur histoire d’amour va perdurer?

Ce que j’ai aimé : La vitesse à laquelle ça se lit.

Ce que je n’ai pas aimé : La mignonceté et la gnangnantitude. OK, on est dans le rayon jeunesse, mais ce n’est pas une raison pour nous servir une soupe pareille. La Maddie, elle est tellement trop propre sur elle que ça en devient flippant et que tu te demandes même comment elle a réussi à faire une crise d’adolescence. Vraiment, épargnez-vous cette dépense (que ce soit financière en l’achetant ou énergétique en le chopant à la biblio) et ne prenez pas vos ados pour des cons.

Note : 1/5

Plumpy Trash

Laisser un commentaire