Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée… – Christiane Felscherinow

Posted on

Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée…Titre Original : Wir Kinder Vom Bahnhof Zoo
Genre :
 
biographie, littérature allemande
Auteur : Christiane Felscherinow
Année : 1978
Nombre de pages : 343

Résumé : Encore une histoire de banlieusarde, mais allemande cette fois-ci. Christiane commence son histoire avec ses derniers souvenirs de campagne, où ses parents lui faisaient rêver d’un monde meilleur, un immense appartement de banlieue, de la place, de l’argent à profusion. Et puis, la réalité, le choc. Sa famille qui part à vau-l’eau, la violence domestique, physique et psychologique. Les prémisses de l’adolescence. Les premières sorties. Le départ de la spirale infernale.

Ce que j’ai aimé : Le titre explicite, jamais vu un si beau spoiler. Je me souviens de ma découverte livresque comme si c’était hier. Une heure d’étude quelconque en début de collège, l’errance du regard le long des étagères et paf, explosion de l’oeil : j’ai un peu hésité – je prends, je prends pas, je prends, je prends pas. Je me suis décidée et le documentaliste m’a fait un grand sourire et un gros clin d’oeil en me disant « Tu ne vas pas le lâcher, une fois commencé ». Je crois que je ferais un billet rien que sur ce mec, je ne le remercierai jamais pour tous ses bons conseils de lecture. Effectivement, je ne l’ai jamais lâché. C’est une histoire d’adolescente, pour tous les adolescents, mais pas que… Ca rentre dans le détail, ça change des mièvreries habituelles (même pour des histoires trash) qu’on nous sort souvent à cette époque de notre vie. J’aime à diffuser ce livre à tous les adolescents ou jeunes adultes autour de moi, j’ai dû le racheter une dizaine de fois : une amie m’a même demandé en combien d’exemplaires je l’avais, parce qu’elle avait l’impression que je la rachetais à chaque fois qu’elle venait en librairie avec moi.

Ce que je n’ai pas aimé : Rien, c’était juste parfait.

Note : 5/5
DianaCagothe